L'édition 2015: Sport extrême endurance suprême
International de sculptures 2014

La thématique

Seule la lumière intissée trace le chemin ardu du regard du sculpteur. La lumière, c’est elle qui insuffle une dynamique une énergie vitale à l’œuvre. Les sculptures développent un champ spatial traversé de plein et de vide, arraché aux matériaux martelés en couches successives suivant un continuum soumis à la vibration lumineuse qui les métamorphose constamment grâce à l’endurance suprême du sculpteur en plein sport extrême de son art.

L’acte créatif est une manifestation extrême d’une sorte d’abandon et d’endurance face au pouvoir de l’intuition et l’appel de la matière à sculpter dans laquelle le sculpteur rejette délibérément, par je ne sais quel mécanisme automatique, toute rationalité.  C’est passionnel et complètement extrême. Pourtant, la pensée n’est pas absente de ces mécanismes suprêmes, étant donné la multitude de décisions qui doivent être prises continuellement ; ces décisions et ces gestes reposent sur un processus intuitif et une pensée magique de l’extrême, de la création visuelle face aux relations spatiales et l’interrelation des réalités spirituelles et physiques. Le sculpteur est dès lors d’une grandeur inimaginable entre l’extrême et le suprême. Et l’art devient un sport extrême.

Sculpter, c’est l’immense effort de traverser la lumière et  ainsi, l’art devient un sport extrême à voir.

Les matériaux : pierre et/ou métal.

Accueil

 

Programmation

 


Suivez-nous:
 
 

Artistes

Info pratiques

Branchés sur Beauce Art

Contactez-nous

Propulsé par CreaWEB - iClic.com  - Création de site Internet     © Beauce Art, L'International de sculptures - Tous droits réservés