L'édition 2018: Sculpter l’histoire, en plein air
International de sculptures 2014

Thématique 2018 de la 5e édition

Sculpter l’histoire, en plein air

Pour sa 5e édition, Beauce Art : L’International de la sculpture organise un symposium axé sur l’histoire. La thématique de cette édition explorera l’imaginaire lié aux événements historiques ayant marqué la Beauce, le Québec, le Canada, le monde ; nous explorerons également quelques-unes des conséquences sociétales de l’histoire et des imaginaires qui l’animent.

C’est à Saint-Georges de Beauce, dans le quadrilatère historique bordant la rivière Chaudière, au parc Lacasse, que se réuniront 10 sculpteurs dont les préoccupations seront liées aux différentes manières de raconter l’histoire d’une ville, d’un pays, d’un monde. En s’intéressant aux écrits, à la mémoire collective et à l’évolution des communautés, chacun exprimera sa façon de voir l’histoire, d’interpréter les faits véridiques.

Il y a de multiples façons de comprendre l’histoire. Grâce à leur imaginaire, les sculpteurs sauront créer dans cet espace muséal approprié des œuvres d’intérêt public.

Nous vivons actuellement une période historique dynamique et transitoire, car nous nous situons dans un espace-temps où la mémoire des événements significatifs expire ou s’efface en quelques jours, en quelques mois ou en quelques semaines. Les monuments « physiques » commémorant un événement important de l’histoire d’une ville ou d’un pays, comme la statue Saint Georges terrassant le dragon, n’existent presque plus en raison du fait que les gens ne leur portent que peu d’attention immédiate. Ces monuments sont mis au rancart au profit de la popularité grandissante des hashtags et des photo filters. Les gens s’en lassent et passent à autre chose. Imaginons maintenant une ville où l’histoire provient d’un chaos d’information qui se matérialise dans son parc des sculptures. À quel résultat pouvons-nous nous attendre ? L’objectif de la thématique 2018 est de sensibiliser la population à la création, à l’imagination et à l’histoire, tout en permettant d’enjoliver le quadrilatère de la place de l’église de Saint-Georges, de sauvegarder ce joyau patrimonial tout autant que la sculpture de Louis Jobin.

Beauce Art : L’International de la sculpture se veut un signal, un indicatif des idées émergentes brillantes qui contribuent à notre compréhension de l’histoire mondiale actuelle et fluctuante. Le thème 2018 de Beauce Art : L’International de la sculpture propose une vision exaltée de l’histoire universelle, celle de la Beauce et de l’histoire contemporaine internationale. Ce sera un thème sans réel socle scientifique historique pour certains créateurs et cela est tout à fait permis ! La sculpture deviendra ainsi une instrumentalisation du désir d’histoire en chacun de nous, appuyée sur une vision romantique de la discipline historique. Nous sommes tous des historiens à notre façon et les sculpteurs sauront en faire preuve. Liberté historique en Beauce !

Thématique écrite et présentée par M. Joseph-Richard Veilleux, directeur artistique de Beauce Art: L’International de la sculpture.

La thématique

Les matériaux : pierre, métal, matériaux composites.

Accueil

 

Programmation

 


Suivez-nous:
 
 

Artistes

Info pratiques

Branchés sur Beauce Art

Contactez-nous

Propulsé par CreaWEB - iClic.com  - Création de site Internet     © Beauce Art, L'International de sculptures - Tous droits réservés